Denis d'Anjou

Chaudière-Appalaches, St-Apollinaire

Ce que je recherche

Apporter mon expérience pour que les futurs propriétaires de chiens d'arrêt aient le meilleurs compagnon possible.

Mes activités

Chasse Chasse

Espèces dont je suis mentor

Bécasse d'Amérique, Bécassine des marais et Gélinotte huppée (perdrix)

Mon expérience

Je chasse la bécasse et la gélinotte depuis plus de 30 ans. Mon expérience a commencé avec la chasse de la gélinotte initié par mon père. Chasse traditionnelle sans chien. Puis il y a eu les histoire de chasse de mon oncle Jean-Paul, qui chassait la bécassine avec des Setters sur les battures de l’île d'Orléans. C'est à compté de ce jour que j'ai voulu acquérir mon premier chien de chasse. Le but d'avoir un chien de chasse n'a jamais été de remplir le frigo mais de retrouver ce que j'avais tiré. Avec l'acquisition de mon premier chien d'arrêt et la fréquentation d'un club de propriétaire de chiens d'arrêt, j'ai connu la chasse de la bécasse. Voilà, depuis 30 ans je chasse la bécasse, la gélinotte avec des chiens d'arrêt. J'ai été éleveur de 3 races de chien d'arrêt, principalement d'Épagneul Breton et d'Épagneul Français avec lesquels j'ai eu le plus de succès. J'ai été aussi très actif à une certaine époque dans les clubs de chiens d'arrêt. Le premier en 1978 fût Le Cardivoie qui est devenu le Polyvalent de Ste-Foy par la suite. Avec l'acquisition de mon premier Épagneul Français je suis devenu membre du Club de l'Épagneul Français tout en restant membre du Polyvalent, de la défunte Fédération des Clubs de Chiens d'Arrêt du Québec, membre de NAVHDA et du CKC aussi, je suis devenu juge pour les évaluations des chiens d'arrêt. Aujourd'hui je n'ai plus de chien mais mon expérience comme propriétaire, éleveur et juge peut sûrement vous être utile pour ce type de chasse.

Ce que j'offre

Mon expérience dans le choix d'un chien d'arrêt qui vous conviendra. Il faut savoir qu'il y a plus de 24 races de chiens d'arrêt et ils ont chacune leur particularité. Donc, je peux vous aider à définir votre besoin par rapport à votre situation familiale, sociale et votre expérience et vous diriger dans le choix du meilleur compagnon possible pour les prochaines quinze années à venir, car ça aussi fait parti de l'engagement quant on décide d'avoir un chien de chasse.